1-677-124-44227
info@your business.com
184 Main Collins Street
Follow us on instagram
Image Alt

 Kévin Ntima (Face de Tract)

 

Artiste plasticien et habitant du territoire, je suis le concepteur et le porteur de ce projet que j’ai souhaité établir sur l’ensemble du Grand Angoulême. Originaire de Rennes, ville où j’ai développé et expérimenté ma démarche artistique, je pratique le collage et le tract est mon outil. Mon processus de création consiste en la réalisation de visuels que je compose à partir d’éléments récupérés dans les magazines indépendants, flyers, affiches… généralement distribués dans les rues ou mis à disposition dans diverses structures. Dans un second temps, ces visuels servent de stimulant lors d’ateliers d’écriture que j’anime. Le concept des « Visuels de Face de Tract » est donc un concept d’atelier d’écriture dans lequel les participants sont invités à rédiger des textes à partir de visuels conçus en amont. Ces ateliers ont pour objectif de stimuler l’imagination et d’inviter les participants à s’exprimer de manière spontanée et originale. Un temps de détente et d’écriture ludique à savourer sans modération.

 

 

Les Visuels de Face de Tract 

Dans cet atelier qui mêle images et écritures, l’image fait parler l’individu et l’individu parle de l’image au travers des textes qu’il compose. Le concept des Visuels de Face de Tract met en avant le thème de l’interprétation et de l’expression au travers d’un atelier d’écriture original. Celui-ci se construit autour de visuels que je conçois, soit individuellement, soit lors d’ateliers participatifs dans lesquels je dirige la création. Cette démarche met en évidence l’impact de l’image diffusée par le tract sur les individus. Ici, la puissance évocatrice des éléments constituant les visuels a pour objectif de stimuler l’imaginaire des participants et leur permettre de passer à l’acte de création ; dans ce processus, chaque nouveau texte est à l’origine d’une nouvelle image. Ce procédé est un moyen qui permet de laisser libre cours à son imaginaire en s’inspirant des visuels pour rédiger des textes authentiques, poétiques et tout simplement spontanés ; une spontanéité qui peut s’avérer révélatrice et/ou libératrice ; libératrice, car c’est une démarche qui permet aux participants de s’exprimer de manière conventionnelle et/ou originale, c’est-à-dire au-delà des codes de société.

 

 

Pourquoi ce projet sur le territoire du Grand Angoulême ?

La première raison et la plus évidente est que je suis tout simplement habitant de la communauté d’agglomération. En tant qu’individu résidant sur le territoire, j’ai le souhait d’être acteur, une force de proposition supplémentaire aux diverses initiatives et animations déjà proposées.

Ensuite, un des enjeux des « Visuels de Face de Tract » est de rassembler. Aujourd’hui au travers de ce projet, je souhaite rassembler de manière générale, c’est-à-dire inviter : les générations, la diversité culturelle, les structures, les communes, à participer ensemble à une action commune. Depuis le 1er janvier 2017, le Grand Angoulême s’est agrandi, passant de 16 à 38 communes. J’ai le souhait que ce projet soit un des vecteurs d’unification de ce jeune territoire et de ses habitants.

Pour finir, je dénoncerais mon ambition. Ce projet ambitieux est pour moi une source de motivation qui stimule ma passion pour le domaine de la création. Je souhaite relever un nouveau défi en réalisant une œuvre à large portée temporelle et spatiale, une œuvre qui me permettra de rester en mouvement, de vivre une expérience enrichissante et stimulante.

 

 

Quelques mots sur ma démarche ?

Lorsque je pense à mon travail, j’imagine toutes les bribes laissées par les images que l’on rencontre au quotidien. J’imagine qu’elles vagabondent dans notre inconscient et que moi, je les rassemble pour en faire quelque chose de nouveau.

Ces morceaux de tract rassemblés entre eux m’évoquent une mise en abyme de la société. De manière générale, mon collage tend à refléter la diversité de la société au travers de celle du tract, la rassembler et la mettre au service d’une Œuvre. En disant cela, j’affirme ma volonté de toucher ou d’interpeller l’individu dans le groupe. Cette mise en abyme de la société met en avant la force et la richesse d’un collectif hétéroclite, composé d’individus assumant leurs différences et travaillant ensemble pour un idéal à la fois singulier et commun. Tout cela met en relief ma réflexion et ma croyance personnelle sur l’individu, le groupe, la société que je me permets de partager ici. Le message que je dégage personnellement de ma démarche est le suivant :

Avant d’être un groupe, soyons des individus atypiques et enrichissons le groupe de notre particularité. Avant d’être normaux, soyons spéciaux et enrichissons la normalité de notre diversité.

                                                                                                                                                                     

                                                                                                                                                                                                                                 Kévin Ntima